Journée FOL 2014 : Atelier "MOOC oui mais quoi d'autre?"

De wikente.
Aller à : Navigation, rechercher

Sommaire

Journée FOL 2014 : Atelier "MOOC oui mais quoi d'autre?

L’objectif de cet atelier est de replacer les MOOC (Massive Open Online Courses) au sein de la grande famille des Formations Ouvertes À Distance (FOAD) et d’en distinguer les spécificités.

Il est convenu en réunion que le compte-rendu se fasse de manière collaborative au moyen de ce Wiki sur la base d'une trame proposée par les animateurs.

Essai de typologie des FOAD

Concernant les MOOC, plusieurs typologies co-existent aujourd’hui. Celles issues des travaux de Daniel (2012) et Lane (2012) ont l’avantage de la simplicité, même si la réalité est généralement plus complexe et/ou nuancée. La typologie de Lane propose trois genres de MOOC :

- MOOC centré sur le contenu, la transmission de savoirs, ou xMOOC ;

- MOOC centré sur les tâches (collaboratives ou individuelles) à réaliser par les apprenants, ou tMOOC ;

- MOOC centré sur les échanges entre les participants ou cMOOC.

Concernant les FOAD en général, il est difficile d’établir une typologie au sens « donner un nom à chaque genre », d’autant qu’au cours d’une même FOAD, plusieurs types peuvent coexister. Il est plus important d’avoir en tête les axes permettant de caractériser les FOAD ou séquences de FOAD.

Quelques axes évoqués :

- axe distanciel/présentiel ;

- axe accompagnement humain (pédagogique, technique, administratif, motivationnel, etc.) ;

- axe synchrone/asynchrone ;

- axe activités d’apprentissages : individuelles/collectives, simples/complexes ;

- ...

Spécificités des MOOC

Les apprenants

Nombre très élevé de participants

Grande hétérogénéité des participants, en termes de niveau et de genre : du débutant curieux au spécialiste de la question ; étudiants, chômeurs, retraités, …

Les ressources

Recours massif aux vidéos, généralement de bonne qualité

Les courants d’apprentissages

Approche socio-constructiviste de la formation (mais pas pour tous les MOOC...)

Présence de lieux d’échanges : forums, réseaux sociaux, ...


Pourquoi un MOOC plutôt qu’une autoformation en ligne ?

Cette question vise principalement les MOOC de type « transmission de savoirs »

du point de vue de l’apprenant

du point de vue de l’organisme de formation

du point de vue de l’équipe pédagogique

Pourquoi une formation à distance collaborative plutôt qu’un MOOC ?

Cette question vise principalement les MOOC demandant la réalisation de productions collectives (tMOOC, cMOOC)

du point de vue de l’apprenant

du point de vue de l’organisme de formation

du point de vue de l’équipe pédagogique

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils