Fondée en 1972, l’ENTE s’inscrit dans le réseau de formation des 12 écoles supérieures du Ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES) et du Ministère de la Cohésion des territoires (MCT).

L’école est représentée sur deux sites : l’un situé à Aix-en-Provence depuis sa création, l’autre à Valenciennes depuis1996.

La mission de base de l’ENTE est la formation initiale des agents de la catégorie B des ministères.

L’école accueille des fonctionnaires en formation initiale ainsi que des étudiants non fonctionnaires souhaitant obtenir le titre de "Chargé(e) de projet en aménagement durable des territoires", reconnu à BAC+2. Ce titre permet l’accès aux licences professionnelles, aux concours administratifs et à l’emploi. Il peut également être obtenu par la validation des Acquis de l’Expérience.

Sa mission complémentaire est la formation continue, particulièrement destinée aux TSDD et aux SACDD mais aussi ouvertes aux techniciens des collectivités territoriales dans le cadre d’une convention avec le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT).

L’ENTE dispense des formations initiales sur des champs techniques et administratifs, ainsi que de multiples formations continues ou internationales (l’école est signataire de la charte universitaire européenne Erasmus). L’ENTE accueille chaque année plus de 300 stagiaires en formation initiale venant d’horizons divers et près de 800 agents en formation continue. Elle dispose de 35 enseignants ou chefs de projets et fait appel à un vivier d’environ 400 intervenants spécialisés sur les différents champs d’activité du ministère.

Une offre de formation qui s’est diversifiée au fil du temps …

L’ENTE dispense des actions de formation continue qui s’intègrent à celles dispensées au sein des autres écoles nationales existantes et du CMVRH. L’école s’est également ouverte au secteur privé et offre à des étudiants ou demandeurs d’emploi, de condition modeste, la possibilité de préparer les concours externes de Techniciens Supérieurs du Développement Durable, technique générale (TSPDD) et Secrétaire d’Administration et de contrôle du développement Durable, spécialité administration générale (SCADD).

Au sein de l'ENTE, le Centre Ministériel d'Appui à la formation à distance a pour mission principale d’appuyer la conception et la mise en œuvre de projets de formation à distance au sein de nos ministères. Le centre ministériel d’appui assure en matière de formation à distance : l* ’appui technologique, pédagogique et méthodologique des maîtres d’ouvrages et opérateurs de la formation

  • la conception et la réalisation de parcours de formation ainsi que des ressources pédagogiques numériques dans un rôle de maîtrise d’œuvre (après validation des projets par le comité de pilotage ministériel de la formation à distance) ou une participation à une équipe projet portée par un autre organisme
  • l’appui sur la plate-forme LMS (Learning Management System) du Syfoadd en lien avec le PND SI Doc (Pôle National de Diffusion des Systèmes d’Information Documentaires).

Il apporte conseil et assistance aux acteurs de la formation à distance dans les domaines suivants :

  • le recueil des besoins en lien avec les opérateurs de formation
  • les études d’opportunité, de faisabilité des projets FOAD : étude de l’existant, identification des personnes ressources et des partenariats possibles, évaluation des coûts
  • l’élaboration des cahiers des charges
  • la conception pédagogique et multimédia : production de documents de référence (synopsis, story-board…)
  • la production multimédia : choix et prise en mains des outils
  • l’intégration sur la plate-forme syfoadd
  • l’organisation de sessions tests
  • le déploiement des formations
  • leur évaluation

Ce conseil et cette assistance sont organisés autour des activités suivantes :

  • diffusion de l’information métier
  • formation des acteurs de la formation à distance
  • gestion des catalogues
  • veille technologique, pédagogique, réglementaire et concurrentielle
  • étude, analyse et suivi des coûts
  • développement des partenariats
  • formalisation des bonnes pratiques et des procédures